Specialized Awol: « review »

Il était temps! Après plus de deux ans d’utilisations, je vous présente un « review » de mon Specialized AWOL Comp. Specialized produit ce modèle depuis déjà quelques années et on n’a qu’à entrer son nom dans n’importe quel moteur de recherche pour prouver qu’il a fait ses preuves.

Tout d’abord, il faut savoir que le AWOL fait tout. De la route pavée à la perfection ou celle craquelée et trouée de nids de poules comme celles du Québec jusqu’à la gravelle rude et lâche de la Otago Central Rail Trail en Nouvelle-Zélande en passant par les pistes de vélo de montagne et les routes de campagne, le AWOL passe partout. Oubliez la question suivante: »Est-ce que mon vélo va survivre à cette randonnée? » La réponse est invariablement: OUI!

Le AWOL est robuste, fiable et sait endurer même le pire des mauvais traitements sur la route.

Pause

En tant que cyclotouriste qui en général en demande beaucoup à son équipement, cette affirmation n’est pas un euphémisme. En voyage, le AWOL endure la route, la gravelle fine et beaucoup moins fine, le sable et la terre.

Napoléon sous la pluie

J’ai acheté un Specialized AWOL spécifiquement pour faire du cyclotourisme. Après tout, le cyclotourisme fait partie de sa définition de tâche. Sa géométrie est d’ailleurs conçue pour accroître le confort sur de longues distances. L’empattement est long, ce qui lui confère une stabilité impeccable. Installer des sacoches pesant 45 livres (20 kilos) sur le AWOL ne change en rien sa stabilité en autant que le poids soit réparti équitablement entre les sacoches gauches et droites. Qui dit stabilité et empattement long dit par contre un peu moins de réaction. Les tournants du AWOL sont larges et demandent un peu d’adaptation. Mais une fois que l’on connaît le vélo comme s’il faisait partie de nous, sa conduite devient une seconde nature tellement elle est prévisible, aisée et généralement « smooth« .

Lothlorien

De plus, il est possible d’être confortable plusieurs heures sur le AWOL sans avoir à changer ou ajouter des pièces au guidon, bien que la conception permet de le faire sans problème.  C’est que la géométrie du AWOL l’a doté d’un headtube long qui redresse la posture du cycliste à la base. Sans changer la potence, sans ajouter d’abominables risers,  ma position sur mon vélo enlève la très grande majorité de la pression sur mes poignets sans déplacer tout mon poids sur ma selle, ce qui limiterait ma capacité à grimper les côtes. Combiné avec le guidon évasé (flare) au bout des drops, les randonnées de 6, 7 ou 8 heures sur le AWOL ne me font plus peur. La selle du AWOL est par défaut bien, mais ça vaut la peine de la changer pour plus de confort. Les selles de cuir Brooks sont d’ailleurs largement recommandées pour les longs voyages.

Ne vous inquiètez pas pour vos porte-bagages et vos porte-bouteille, il y a amplement d’espace pour les accommoder.

Avec des montures à l’avant et à l’arrière pour vos porte-bagage et trois espaces pour les porte-bouteilles, vous pourrez charger votre vélo comme un mulet sans aucun problème.

Le AWOL n’est pas seulement mon vélo de voyage. Il est également le vélo que j’utilise tous les jours pour aller travailler. J’aime qu’il me permet de passer un peu partout en ville sans m’inquiéter et que son apparence n’attire pas l’attention plus qu’un vélo hybride coloré. Sa robustesse me permet de rouler sans m’inquiéter des nids-de-poule.

napoleon-et-pivoines

Le AWOL possède de nombreux avantages que je n’exploite que très peu ou pas du tout. Par exemple, il est possible d’installer des pneus de vélo de montagne de 29 pouces sur les jantes. Il s’agit là d’un bel avantage pour ceux qui espèrent rouler sur des pistes de vélo de montagne douces ou ceux qui font du touring dans le bois. Specialized l’a également doté du système de SWINGER drop out qui permet de remplacer la chaîne par une belt. Ce système de drop out permet de modifier la base (chainstay) en cas d’explosion du dérailleur pour convertir le AWOL en singlespeed.

Bref, le AWOL est parfait pour le ou la cycliste qui exige de son vélo de le transporter jusqu’à l’autre bout du monde sans lui donner de cheveux blancs. Il convient également à celui ou celle qui souhaite se rendre au bureau sans tracas en plus de faire des randonnées plus longues la fin de semaine. Le AWOL ne vous jugera pas sur vos décisions cyclistes à moins que vous ne le trainiez dans des single tracks ou des pistes de downhill.

Pour:

  • Versatilité
  • Confort sur de longues distances
  • Fiabilité

Contre:

  • Un peu lourd
  • Plateaux doubles standards sur le AWOL Comp. Ça peut rendre les montées difficiles une fois le vélo chargé.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s