Charlevoix: itinéraire d’une semaine

Que visiter quand des circonstances extraordinaires vous empêchent de voyager aussi loin que vous le voudriez? Vous visitez votre petit coin de pays!

J’ai donc consacré mes vacances d’été à un petit roadtrip dans Charlevoix, à une heure de la ville de Québec.

Charlevoix est une superbe région montagneuse qui plaira aux adeptes de plein air. Les parcs provinciaux regorgent de randonnées pédédestres de tous les niveaux et vous éblouiront par leurs panoramas. Charlevoix sera également le paradis des amateurs d’art et de culture. L’une des villes principales, Baie-Saint-Paul, compte à elle seule plus d’une dizaine de galeries d’art et deux musées.

Voici mon itinéraire estival de cinq jours dans Charlevoix

Jour 1: Baie-Saint-Paul

En arrivant à Baie-Saint-Paul par la route 138, on passe devant le parc adjacent au couvent des Petites Franciscaines. Tous les dimanches pendant l’été, un petit marché s’y tient. Vous y trouverez des légumes frais et locaux, des produits fins, un boulanger et quelques artisants. Il s’agit d’un bel arrêt pour commencer votre visite dans la région.

Profitez-en pour visiter le musées des Petites franciscaines de Marie. L’ancien couvent a été transformé en auberge de jeunesse (Auberge des Balcons).

Baie-Saint-Paul, Auberge des Balcons
Auberge des balcons, Baie-Saint-Paul

Baie-Saint-Paul est une petite ville. Le centre-ville est facilement accessible à pieds. Par beau temps, prenez le temps de marcher le long de la rue Saint-Jean-Baptiste. Vous y trouverez galeries d’art, artisans, magasins de souvenirs et restaurants branchés.

Une fois la nuit tombée, la rue Saint-Jean-Baptiste transforme quelques restaurants en bars et une belle ambiance de fête s’installe.

Baie-Saint-Paul, rue Saint-Jea-Baptiste
Rue Saint-Jean-Baptiste, Baie-Saint-Paul

Après une bonne journée à lécher les vitrines, vous pouvez souper dans un des nombreux restaurants ou préparer un picnic à manger sur la plage.

L’un des meilleur moyen de s’y rendre est de marcher le long de la rue des Soeurs, un passage piétionnier. La rue des Soeurs se trouve entre le couvent et l’auberge Le Germain.

Baie-Saint-Paul, rue des Soeurs 2
Entrée de la rue des Soeurs, Baie-Saint-Paul
Baie-Saint-Paul, rue des Soeurs 4
Champ bordant la rue des Soeurs, Baie-Saint-Paul

Quand on se retourne pour regarder derrière, on aperçoit le couvent des Petites Franciscaines de Marie.

Baie-Saint-Paul, rue des Soeurs 6
Vue du couvent des Petites Franciscaines de Marie, Baie-Saint-Paul

La marche pour se rendre à la plage prend un vingtaine de minutes. Plusieurs tables à picnic borde la bande de sable longue d’environ un kilomètre.

Baie-Saint-Paul, plage
Plage de Baie-Saint-Paul

Vous pouvez prendre le temps de revenir au centre-ville en passant par le quai et la rue Sainte-Anne. Les maisons le long de cette rue vous donneront envie de tout laisser derrière pour y déménager. Ce parcourt est un très bon moyen de finir la journée en appréciant le coucher de soleil sur la baie.

Baie-Saint-Paul, quai
Quai de Baie-Saint-Paul
Baie-Saint-Paul, maison rue Sainte-Anne
Maison de la rue Sainte-Anne, Baie-Saint-Paul

Jour 2: Équitation à Saint-Irénée

La deuxième journée est un tour d’horizon. Imaginez faire de la route seulement pour voir le paysage. Ses rendre à une ferme équestre à Saint-Irénée est une excellente raison de faire de la route.

Au départ de Baie-Saint-Paul, prenez le temps de vous arrêter au belvédaire. Il vous offre une vue imprenable sur la baie et sur la ville. Tôt le matin, vous pourrez observer les nuages qui s’accrochent aux montagnes. Le point de vue est plutôt touristique. Vous pouvez vous attendre à de nombreux touristes essayant tous de prendre le meilleur égoportrait. Patience est de mise.

Baie-Saint-Paul, belvédère vue du centre-ville
Centre-ville de Baie-Saint-Paul vu du belvédère
Baie-Saint-Paul, belvédère
Baie vue du belvédère

La route vers l’écurie Entre Monts et marées à Saint-Irénée dure une trentaine de minutes. Les paysages le long de la route vous couperont le souffle et vous donneront envie de vous arrêter pour prendre des photos à chaque 500 mètres.

La beauté de l’écurie Entre Monts et marée, c’est qu’ils offrent plusieurs types de randonnées pour les différents niveaux. Leur horaire est flexible et ils tenteront de former un groupe avec des gens de votre niveau. À l’arrivée, vous rencontrez votre guide qui vous montrera les bases de l’équitation et vous assignera un cheval.

Le parcourt est fort joli et vous fait découvrir la forêt boréale de Charlevoix.

Saint-Iréné, Écuries Entre Monts et marées
Écuries Entre Monts et marées, Saint-Irénée

Jour 3: Isle-aux-Coudres

Vous avez sûrement entendu parler de l’Isle-aux-Coudres. Cette île au milieu du fleuve Saint-Laurent offre des vues incroyables sur le fleuve et la côte. Le circuit du tour de l’île est long de 23 kilomètres. Vous y trouverez beaucoup de cyclistes quand il fait beau. Il s’agit d’ailleurs de l’un des meilleurs moyens de visiter cette charmante destination.

La journée commence par la traversée du fleuve en traversier. Le bateau quitte aux demie-heures. Tentez d’arriver tôt pour éviter les files d’attentes.

Isle-aux-Coudres, traversier
Traversier vers l’Isle-aux-Coudres

La majorité des automobilistes font le tour de l’île dans le sens anti-horaire afin d’avoir la côte du bon côté.

Sur le bord de la route, vous pourrez photographier plusieurs bâtiments patrimoniaux comme la chapelle Saint-Isidor ou l’église Saint-Louis.

Isle-aux-Coudres, Chapelle Saint-Isidor
Chapelle Saint-Isidor, Isles-aux-Coudres
Isle-aux-Coudres, Église Saint-Louis
Église Saint-Louis, Isle-aux-Coudres

Une visite aux moulins de l’île s’impose, surtout par mauvais temps.

Isle-aux-Coudres, Moulins 4
Les Moulins de l’Isle-aux-Coudres
Isle-aux-Coudres, Moulins intérieur
Les Moulins de l’Isle-aux-Coudres
Isle-aux-Coudres, grains
Grains dans un champ près des moulins, Isle-aux-Coudres

Pour dîner, la halte municipale est un bon choîx si vous avez apporté de quoi faire un picnic.

Isle-aux-Coudres, Halte municipale
Halte municipale, Isle-aux-Coudres
Isle-aux-Coudres, Halte municipale 3
Halte municipale, Isle-aux-Coudres

Le tour de l’île est fort plaisant. Prenez votre temps et admirez les paysages, visitez les boutiques, goûtez aux pâtisseries locales!

Isle-aux-Coudres, belvédère
Belvédère avec vue sur l’Isle-aux-Coudres

Jour 4: Acropole-des-Draveurs

Impossible de visiter Charlevoix sans faire au moins une randonnée pédestre dans les montagnes. L’une des randonnées les plus connues est l’Acropole-des-Draveurs dans le parc national des Hautes-Gorges (SEPAQ).

Il s’agit d’une randonnée en circuit de 11,2 kilomètres. Planifiez entre 4 et 6 heures pour la compléter. L’Acropole est classé comme « difficile » par la SEPAQ. Les paysages tout au long de la montée valent définitivement l’effort soutenu demandé par ce trajet.

Lors de mon passage, la météo n’était pas optimale. Il faisait froid (10 degrés en août) et il ventait fort. Au premier sommet, il était impossible de sortir mon appareil photo. Il ventait tellement fort que j’avais peine à me tenir debout. La température atteingnait à peine le point de congélation. J’ai dû me contenter de prendre des photos avec mon téléphone.

Premier sommet de l’Acropole-des-Draveurs, Parc des Hautes-Gorges
Il ventait for au premier sommet de l’Acropole-des-Draveurs

Jour 5: Saint-Irénée et les Éboulements

La dernière journée de ce voyage d’une semaine est dédiée à flâner dans Saint-Irénée.

Prenez un café et un déjeuner sur la jetée des Capelans et profitez de la vue sur le fleuve et la Gaspésie de l’autre côté.

Saint-Irénée, Jetée des Capelans 2
Jetée des Capelans, Saint-Irénée

Flânez ensuite dans le domaine Forget, un ancien domaine patrimonial transformé en école de musique et d’arts. La visite est gratuite. Plusieurs sculptures ornent les jardins. Prendre le temps de visiter vaut le détour.

Saint-Irénée, Domaine Forget 1
Guérite du Domaine Forget, Saint-Irénée
Saint-Irénée, Domaine Forget écuries et serre
Écurires et serre du Domaine Forget, Saint-Irénée
Saint-Irénée, Domaine Forget jardin
Jardins du Domaine Forget

Après la visite du Domaine Forget et un goûter dans un des casse-croûte, vous pouvez visiter le cimetière de Saint-Irénée. Il s’agit d’un site patrimonial qui vaut le détour.

Saint-Irénée, cimetière 4
Cimetière de Saint-Irénée
Saint-Irénée, cimetière 3
Cimetière de Saint-Irénée

En après-midi, une visite à la ferme Alpagas Charlevoix aux Éboulements s’impose.

La visite est auto-guidée et vous pourrez nourrir et flatter les alpagas. Si vous êtes chanceux, vous aurez la chance de voir les jeunes alpagas. Ils sont adorables!

Les Éboulements, alpagas
Alpagas Charlevoix, Les Éboulements
Les Éboulements, alpagas 5
Alpagas Charlevoix, Les Éboulements

Bonne visite dans Charlevoix!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s