Dunedin: architecture et safari

Dunedin se trouve au sud de la Nouvelle-Zélande. Vraiment au sud! Mais pas encore le plus au sud. Stewart Island est la troisième île de Nouvelle-Zélande, mais elle se trouve trop loin de mon itinéraire. On ne réalise pas vraiment notre situation géographique lorsque l’on regarde une carte du pays. Par contre, quand on prend une carte mondiale, on réalise pourquoi il fait froid la nuit. Les vents soufflent de l’Antartique. Et c’est un peu étourdissant de voir sa position sur la carte.
Quoi qu’il en soit, Dunedin est la deuxième ville la plus peuplée de l’île du sud. Elle regorge d’activité puisqu’il s’agit d’une ville étudiante.  Dunedin a été fondée par le capitaine écossais nommé Cargill (oui, comme dans le nom de la ville Invercargill).  Dunedin serait une déformation du nom écossais d’Edimbourg: Dun Eden. La construction de la ville a débuté en 1848, ce qui explique la présence de nombreux bâtiments centenaires forts jolis.
Cathédrale St-Paul

Otago Daily Times
La gare de Dunedin ne donne pas sa place avec son architecture impressionnante.

Gare
Attente

 

Les amateurs de chocolat seront comblés à Dunedin. Saviez-vous que Cadbury est une compagnie néo-zélandaise? Moi je ne savais pas. Une grosse usine blanche et mauve se trouve à Dunedin. Les intéressés pourront visiter le Cadbury World s’ils le souhaitent. Bon chocolat!

Cadbury
Non loin de Dunedin, toujours dans la péninsule de l’Otago, trouve l’unique château de la Nouvelle-Zélande. Le château Lanarch a été bâti sur le haut d’une colline par William Lanarch, un Écossais. La construction de style victorien a débuté en 1871.

(Oui… J’ai totalement pensé à écrire que « c’est un roc, c’est un cap, que dis-je, c’est une péninsule », mais je me suis retenue un peu.)

Castle Lanarch

Dining room

Vue du château
La péninsule regorge également d’une faune riche. Un petit safari en fin d’après-midi permet de voir des albatros en vol, mais aussi des manchots des antipodes, aussi appelés manchots aux yeux jaunes.

Yellow eyed pengouin

Sur les plages d’une aire de conservation, des gros lions de mer se prélassent dans le sable avant leur nuit de chasse dans  l’océan.

Sea lions
De l’autre côté de la colline, des otaries jouent dans des trous d’eau laissés par la marée ou relaxent sur les rochers.

Fur seal

 

Bref! Si vous faites comme moi et tentez de tout faire en une journée, vous serez épuisés en vous couchant!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s