Grand ménage de printemps: Nettoyer son vélo

Que ce soit après un long voyage de cyclotourisme, un été de cyclisme ensoleillé ou pluvieux et un hiver dans le garage, votre vélo a besoin d’un peu (ou de beaucoup) d’amour une fois le printemps à nos portes. Si vous avez une maison ou un appartement, vous connaissez la signification de « ménage du printemps ».  Mais pourquoi vous lancer dans les boîtes, l’époussetage et le décrassage de vos électroménagers quand vous pouvez laver votre vélo? Mon sens des priorités est peut-être un peu décalé me direz-vous. Mais pour moi, la fonte des neiges, c’est le début d’une nouvelle saison sur mes deux roues! J’ai donc demandé de l’aide à mon mécanicien préféré: Carl de Cycle Naturel.

Voici une petite liste à utiliser afin de vous guider dans le nettoyage et l’ajustement printanier de votre bicyclette.

 

1: Inspecter 

C’est le meilleur moyen de trouver l’usure préoccupante. Normalement, cette usure se trouve surtout sur les pneus, la chaîne et la cassette.

Inspecter le cadre pour repérer les fissures et la rouille sur les différentes composantes comme la chaîne, les dérailleurs et  tout le reste du système de transmission.

Vérifier afin de déceler le jeu dans le pédalier ou la colonne de direction. Cette étape pourrait vous éviter de mauvaises surprises et assurer votre sécurité. Cette étape est importante si vous avez battu votre vélo au cours de l’été ou d’un voyage

 

2: Nettoyer

Plusieurs vont vouloir graisser leurs composantes avant meme de nettoyer. Avez-vous déjà regardé la salute accumulée dans vos derailleurs à la fin de l’été? Non. Faites-le!

 On ne peut pas graisser si du sable et de la saleté encrassent les engrenages.

Il faut nettoyer tout le système de transmission: chaîne, dérailleurs, cassette, plateaux.

Ça peut vouloir dire enlever la roue arrière et frotter avec une brosse pour enlever le plus de saleté possible. Préparez-vous à vous salir les mains.

Les jantes méritent aussi d’être nettoyées. Pour les freins à disques, évitez de nettoyer la surface de freinage et toute contamination des patins de frein

Vous avez roulé dans de la terre battue ou du sable? Enlever les pédales et enlever le sable resté coincé dans le filetage va améliorer le « feeling » du pédalage.

 

3: Graisser 

Une fois le tout bien propre (et probablement brillant!), il faut regraisser et huiler. Ne pas confondre les deux! La graisse et l’huile ont chacune leurs utilités. En cas de doute, demandez à votre boutique de cyclisme préférée.

Il faut graisser et huiler entre autres la chaîne et les autres engrenages, la tige de selle, les pédales ainsi que la tige de direction au besoin.

 

4: Aligner

Si vous êtes chanceux, vous pourrez sauter cette étape qui concerne surtout les roues et la patte de derailleur (drop out).

Prenez quand même le temps de placer le nez de votre selle bien droite et d’aligner votre guidon. (C’est du gros bon sens ici, je sais.)

 

5: Ajuster 

Vous êtes presque prêts à rouler! Il ne reste qu’à ajuster les freins, les vitesses et la pression des pneus.

Pour les pneus, n’oubliez pas qu’il faut les gonfler régulièrement pour éviter les crevaisons.

 

Profitez donc du début d’une nouvelle saison pour renouveler votre équipement de réparation de crevaisons. Avez-vous au moins un tube, quelques rustiness, une pompe ou des capsules de CO2?

Quoi qu’il en soit, si vous ne savez le faire vous-même, contactez votre détaillant préféré rapidement pour éviter les foules de cyclistes pressés et exigeants (commentaire éditorial d’une ex-employée de boutique de vélos).

Bonne saison!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s